Skip to main content

Blog entry by Admin User

Bac 2021 : des ratés dans l’organisation du grand oral et les corrections de la philo

Bac 2021 : des ratés dans l’organisation du grand oral et les corrections de la philo

De nombreux dysfonctionnements ont

accompagné le lancement du grand oral du bac, lundi 21 juin. Plusieurs syndicats lycéens et enseignants ont dénoncé des erreurs dans les convocations ou dans la composition des jurys. Dans le même temps, la numérisation des copies de philo et de français connaît également des accrocs.

 

Retards des convocations, oraux reprogrammés à la dernière minute, professeurs convoqués dans un lycée qui ne fait pas passer les épreuves… La première journée du grand oral du bac nouvelle formule a été émaillée de nombreux témoignages à charge contre l’organisation. Les syndicats enseignants n’ont pas tardé à réagir. "Rien ne va !" déplore le Snes. "Le grand n’importe quoi", surenchérit l’Unsa.

 

Erreurs dans les convocations

Ils dénoncent en premier lieu les retards et erreurs dans les convocations au jury de l’examen. Des professeurs ont par exemple découvert le lundi matin qu’on ne les attendait pas dans le centre où ils avaient été convoqués durant le week-end. D’autres ont été appelés pour faire passer l'oral à leurs propres élèves, et certains étaient même seuls alors que l’épreuve doit être supervisée par deux personnes.

De fait, des professeurs non convoqués au préalable ont été appelés en renfort dès lundi matin, pour des épreuves organisées le jour même. Selon les syndicats, ces dysfonctionnements ont été constatés dans plusieurs académies : Orléans-Tours, Versailles, Guadeloupe, Lille, Grenoble ou encore Caen. "Des solutions de dernière minute se bricolent dans les centres d’examen", regrette l’Unsa dans un communiqué.

Oraux reprogrammés

Les candidats ont été les victimes collatérales de ces problèmes. Bruno Bobkiewicz, secrétaire général du premier syndicat de chefs d’établissement, le SNPDEN Unsa, a raconté à l’AFP que dans son lycée, "il a fallu annuler le grand oral de 20 élèves car un des professeurs convoqués l'était aussi à une épreuve de Capes au même moment". Sur Twitter, de nombreux candidats ont en effet témoigné d’épreuves reprogrammées en raison de jurys absents ou en retard.

La Fidl, autre syndicat lycéen, a réagi lundi matin en créant une adresse mail "à disposition des lycéens de terminale qui seraient victimes de dysfonctionnements lors de leur épreuve afin qu’ils soient accompagnés dans les difficultés" (grandoral.fidl@gmail.com).

Préavis de grève des profs de philo

Dans le même temps, des correcteurs des copies de philo et de français, épreuves passées jeudi dernier, rencontraient des soucis techniques. La raison : la numérisation des copies. Pour la première fois cette année, ils ont troqué le stylo rouge contre la souris et devaient corriger des copies scannées sur un logiciel dédié, Santorin.

Mais là encore, les syndicats ont multiplié les exemples de ratés : site inaccessible, pages manquantes, copies floues ou illisibles, non anonymisées, dans le désordre ou mélangées… Par endroits, comme dans l’académie de Lille, les professeurs de philo ont annoncé qu’ils ne respecteront pas les délais de correction et ont déposé des préavis de grève.

Contacté par l’Etudiant, le ministère de l’Éducation nationale annonce que 0,47% des copies de philo ont été renumérisées avant mardi soir (soit environ 2.470 copies) et ne se montre pas inquiet quant aux erreurs concernant les convocations, expliquant qu'il s'agit d'une mission gérée par les académies et que "les délais courts ne sont pas inhabituels".

  • Share