Skip to main content

Blog entry by Admin User

Discrimination à l'embauche : comment déjouer les pièges du recruteur

Discrimination à l'embauche : comment déjouer les pièges du recruteur

Âge, genre, origine, vie privée... Beaucoup de recruteurs continuent de poser des questions gênantes, voire discriminantes et interdites. L'Etudiant a recueilli les conseils de Florence Margotteau, spécialiste du recrutement et engagée dans l'association "À compétence égale", qui lutte contre les discriminations dans l'emploi.

Âge, origine, genre, patronyme, lieu d'habitation, état de santé, situation de famille, opinions politiques ou convictions religieuses… vous ne pouvez être écarté(e) d'un emploi ou d'un processus de recrutement au nom de ces critères et de nombreux autres, 25 au total, selon l'article L.1132–1 du Code du travail.

Pourtant des milliers de recruteurs continuent de sélectionner des candidats sur ces critères interdits. "La reproduction sociale, les discriminations à l'embauche restent très fortes. Il ne faut pas se leurrer", convient elle-même Muriel Pénicaud, ministre du Travail. En fait, beaucoup de recruteurs discriminent sans le savoir, sans penser à mal.

Rares sont ceux qui ont de mauvaises intentions. "Mais un recruteur non exercé à neutraliser les biais cognitifs sera sous l’influence de ses représentations et risque de pratiquer inconsciemment une forme de discrimination“, explique Anne Gallot, directrice de l’association "À compétence égale" qui oeuvre contre les discriminations et pour le recrutement de profils plus divers dans l'emploi.

Optez pour un CV "dépouillé"

En entretien, vous avez une chance de vous défendre. Encore faut-il y parvenir ! Beaucoup de CV sont jetés juste en raison de votre tête sur la photo, de votre lieu d'habitation, de votre nationalité ou de votre âge. Oubliez les infos personnelles sur le CV ! "Célibataire, divorcé(e), marié(e) avec 2 enfants…L'employeur n'a pas à connaître ces informations et vous n'avez pas non plus à les délivrer sur votre CV !", recommande Fabienne Margotteau directrice du cabinet Aureane Conseil et membre d'"À compétence égale". Cette spécialiste du recrutement plaide pour un CV dépouillé et recentré sur les seules expériences et compétences du candidat.

  • Share